« Le Parfait Amour », petit bistrot, avec son comptoir en bois et en zinc martelé, aux accents provençaux où les verres anciens et les carafes publicitaires d’un autre âge vous attendent.

Marcel Pagnol ne l'aurait pas renié. Un petit zinc, trois tabourets, deux tables pour la belote, une pour le rami ; c'est le coin des amis.

A votre disposition un réfrigérateur où chacun pourra se désaltérer selon l’humeur. Mais il n’est de meilleure tradition que l’apéritif anisé, et ce dès 17 heures, règle provençale oblige, qui sait rafraîchir et étancher les grandes soifs d’été.

L’occasion d’organiser une partie de pétanque entre amis, sur le boulodrome, au fond du jardin.